Charlotte, de David Foenkinos - Alise se livre

Charlotte

Auteur : David Foenkinos
Genre : Biographie romancée
Éditeur : Folio

Ce roman retrace la vie de Charlotte Salomon, artiste peintre morte à vingt-six ans alors qu’elle était enceinte. Après une enfance à Berlin marquée par une tragédie familiale, Charlotte est exclue progressivement par les nazis de toutes les sphères de la société allemande. Elle vit une passion amoureuse fondatrice, avant de devoir tout quitter pour se réfugier en France. Exilée, elle entreprend la composition d’une œuvre picturale autobiographique d’une modernité fascinante. Se sachant en danger, elle confie ses dessins à son médecin en lui disant : “C’est toute ma vie.” Portrait saisissant d’une femme exceptionnelle, évocation d’un destin tragique, Charlotte est aussi le récit d’une quête. Celle d’un écrivain hanté par une artiste, et qui part à sa recherche.

Charlotte n’écoute pas.

Elle n’en fait qu’à sa tête, c’est-à-dire qu’à son cœur.

Pour commencer, je tiens d’abord à dire que, d’habitude, je ne lis jamais de classiques, et en plus, celui-ci, je devais le lire pour les cours, mais je déteste être obligée de lire un livre, alors je l’avais commencé, puis on me l’a résumé, et je l’avais pas continué. Et pourtant, par rapport à ce qu’on nous faisait lie d’habitude, j’avais vraiment bien aimé le début, et je m’étais dite que je le relirais un jour, en entier, dans un futur plus ou moins proche, et je l’ai fait ! Sur ce, je vais parler du livre !

Ce roman raconte la vie de Charlotte Salomon, une artiste allemande que je ne connaissais pas du tout avant de lire ce livre, et en allant découvrir ses œuvres, j’ai beaucoup aimé. Je ne lis pas vraiment de biographies, ni de classiques généralement mais j’ai vraiment apprécié cette lecture. Le style était très fluide, j’ai beaucoup aimé la façon d’écrire de l’auteur, à raconter l’histoire de Charlotte et de ses proches, en alternant de temps en temps avec le présent, le moment où il découvre Charlotte et toute sa démarche pour suivre les pas de cette jeune peintre, à la recherche de témoignages ou simplement pour visiter les lieux par lesquels elle est passée. l’histoire était assez détaillée mais pas non plus trop lourdement.

Charlotte Salomon était juive, et a vécu durant la Seconde Guerre Mondiale. C’est un roman très sombre, puisqu’il traite donc de déportation, de guerre, de massacres, de suicides, il faut s’y préparer mentalement un minimum je pense. Certaines scènes sont donc très choquantes, c’est intéressant dans le sens où on nous montre le quotidien d’une personne juive durant les déportations, mais c’est donc réaliste sans pour autant être trop cru. J’ai bien aimé ma lecture et je suis très contente d’avoir découvert cette artiste !

Je vous conseille donc ce roman si vous cherchez une lecture à propos de la Seconde Guerre Mondiale, ou même si vous aimez ou que vous voulez découvrir la vie et l’ œuvre de Charlotte Salomon. Je vous mets dessous deux de ses peintures issues de Leben? oder Theater? (Vie ? ou théâtre ?) que je trouve très jolies !

Gouache de Leben? oder Theater? de Charlotte Salomon, 1940-42
Gouache de Leben? oder Theater? par Charlotte Salomon, 1940-42
Gouache de Leben? oder Theater? de Charlotte Salomon, 1940-42
Gouache de Leben? oder Theater? par Charlotte Salomon, 1940-42

Elle a l’habitude d’enfouir ses blessures.

Y compris les plus immédiates, les plus vives.

Elle sait mieux que quiconque voiler la douleur.

Accoutumée à la succession des souffrances.

Si mon avis vous donne envie de lire ce roman et que vous voulez vous le procurer, vous pouvez le commander par le lien ci-dessous afin de soutenir mon blog et je vous dis à bientôt dans de prochains articles !

Charlotte
Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •  

N'hésite pas à me partager ton avis dans les commentaires ! :)